skip to Main Content

Dates de péremption : Tout savoir pour moins gaspiller

Mieux s’informer et analyser les indicateurs de dates de nos aliments pour consommer plus intelligemment. 

ddc

Un tiers de la production globale de denrées alimentaires dédiées à la consommation est jetée. Les ménages sont les plus gros gaspilleurs. En effet le gaspillage alimentaire représente une dépense: entre 100 et 160 €/an/personne. C’est 7,7 % du budget alimentaire des ménages.

Ce gaspillage est souvent dû à une méconnaissance des dates de consommation, à la peur de consommer un aliment perdu et à la facilité de jeter. Certains aliments peuvent être consommés plusieurs mois après la Date Durabilité Minimale et certains aliments ne se périment jamais. La connaissance de ses indicateurs est un outil indispensable pour consommer intelligemment. On a donc 3 types de dates de consommation sur nos aliments:

  • La Date Limite de Consommation (DLC)
  • La Date de Durabilité Minimale (DDM)
  • La date de congélation.

 

date de consommation aliment 
Voici un document réalisé par RECUP & GAMELLES (association lyonnaise qui lutte contre le gaspillage alimentaire) pour savoir jusqu’à quelle date réellement peut-on consomme
r nos aliments.


 Date Limite de Consommation (DLC)

La DLC est la date à laquelle la consommation d’un produit comporte des risques pour la santé. Elle est indiquée sur les produits alimentaires périssables et emballés ! C’est la date de péremption.

La DLC est renseignée par la mention : « À consommer jusqu’au… » suivie du jour et du mois et parfois de l’année.

Cette date est laissée à l’appréciation du fabricant, sauf dans le cas de quelques produits où la réglementation sanitaire s’impose. La DLC est calculée suivant les caractéristiques des aliments, la qualité des matière premières, le site de production, la technologie mise en œuvre dans la conception, le circuit de distribution. Les laboratoires gardent quelques jours de sécurité afin de tendre vers le risque zéro. Cependant, d’après une étude de l’UFC-Que choisir, 3 produits sur 10 verraient leur DLC raccourcies pour des raisons marketing.

Date de Durabilité Minimale (DDM)

Anciennement appelé DLUO, la date de durabilité minimale est une date essentiellement indicative !

Dépassée, la DDM ne rend pas l’aliment dangereux : celui-ci peut encore être commercialisé et consommé ! Il ne présente donc a priori aucun risque pour la santé en cas de dépassement de la date de péremption. Seule la texture, la saveur ou l’odeur du produit change.

Elle s’applique aux produits secs, fumés, lyophilisés, stérilisés, congelés, et surgelés. De manière générale, il s’agit de denrées peu ou moyennement périssables tel que les pâtes, les sodas, la farine, les gâteaux secs … etc

On la repère :

  • via la mention « À consommer de préférence avant le… » quand la date comporte l’indication du jour,
  • via la mention « À consommer avant fin … » dans les autres cas.

Date de Congélation

La date de congélation, comme son nom l’indique correspond … à la date de congélation. Elle est présente de manière systématique sur les viandes congelées, sur les préparations de viande congelées ainsi que sur les produits de la pêche non transformés comme les poissons ou les fruits de mer. Si le produit a été congelé plusieurs fois, la date sera toujours celle de la première congélation de la denrée.

La date de congélation est toujours indiquée sur les conditionnement avec la mention « produit congelé le… » suivi dans l’ordre du jour, du mois et de l’année.

En résumé, DLC, la date est dépassée: je fais attention et je ne consomme pas. DDM, la date est dépassée: je peux consommer en toute sécurité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top